FONDERIALES 2023

Inscrivez-vous dès à présent en suivant ce lien

Hommage à Claude Brée, Officier de l’Ordre des Palmes académiques

Pendant sa vie professionnelle, Claude BRÉE a consacré sans compter toute son énergie pour accompagner de jeunes apprentis de filières d’enseignement très diverses. En début de carrière, chez Citroën, après un passage dans des laboratoires d’essais où il réalisa des travaux de recherche et de développement concernant la détermination des contraintes dans les pièces mécaniques, il devint rapidement directeur de l’École de formation des apprentis du célèbre constructeur automobile (la fameuse École Citroën). Par la suite, attiré par nos métiers, il intégrera le Syndicat Général des Fondeurs de France (SGFF) au sein duquel il développera toute une filière de fonderie, du CAP au BTS et incitera les jeunes les plus motivés à se dépasser en présentant l’École Supérieure de Fonderie. Au SGFF, il a assuré avec succès les fonctions de directeur de la Commission Nationale de Formation Professionnelle (CNFP) et celles de directeur du Centre de Formation des Apprentis de l’Industrie (CFAI) pour nos métiers de la Fonderie. En qualité de directeur de la CNFP, ses actions furent déterminantes vis-à-vis du développement des ateliers de fonderie dans les lycées qui dispensaient ces formations. En tant que directeur du CFAI de la Fonderie, son engagement, remarquable et remarqué, lui a permis de devenir un initiateur de premier plan dans la mise en place d’un Concours Général des Métiers Spécialité Fonderie pour les élèves préparant un baccalauréat professionnel.

Avec le départ de Claude Brée nous perdons un homme qui, au cours d’une grande partie de sa vie professionnelle, fut un acteur majeur de la formation des jeunes apprentis orientés vers les métiers de la fonderie et de la forge.

Au début des années 2000, j’ai beaucoup travaillé avec lui pour faire évoluer le cursus de l’École Supérieure de Fonderie afin d'aboutir à une formation par apprentissage sur 3 ans et conduisant directement au diplôme d’ingénieur. A cette occasion, ses conseils furent précieux et sa collaboration d’une grande efficacité. Et, sans cette évolution, il n’est pas irraisonnable de penser que notre École n’aurait jamais survécu aux audits de la Commission du titre d'ingénieur.

En fin de carrière, Claude BRÉE a dispensé bénévolement à l’ESFF des cours de soutien en mathématiques pour certains apprentis de première année. Je suis allé personnellement suivre quelques uns de ses cours. Des cours magnifiques dispensés avec une pédagogie inductive qui ont permis à un diplômé de l’École Centrale Paris de transmettre un haut niveau de connaissances à nos apprentis débutants. Ceux qui ont suivi ses cours doivent aujourd’hui se sentir orphelins.

Pour ma part, en ce moment même, le sentiment que j’éprouve est à la fois la perte d’un collègue talentueux, efficace doublé d’un ami sincère et fidèle.

Sincères condoléances à sa famille et à ses proches,

Georges CHAPPUIS,
Directeur de l’ESFF, de 1996 à 2012.

 

c bree

En 2015 lors de la cérémonie de remise des diplômes Claude BREE récompensait Thomas BRISSET pour son assiduité.